Etude réalisée par POLLEN Conseil 

Etude prospective des métiers sensibles de la fonction hospitalière

Les études en ligne :     tome 1      tome 2

Etude prospective des métiers sensibles de la fonction hospitalière (2007)

Cette étude prospective porte sur les métiers de la fonction publique hospitalière (FPH). Les puissantes évolutions qui sont aujourd’hui à l’œuvre dans les champs sanitaire, social et médicosocial modifient en profondeur l’organisation du système de soins. Dans un contexte d’adaptation et de modernisation des établissements de santé, la lisibilité de ces évolutions, et surtout de leurs conséquences concrètes sur les principaux acteurs, est déterminante. Identifier les changements probable à moyen et long terme permet de les anticiper et donc de s’y préparer. Dans cette perspective, l’étude a pour finalité de donner un cadre à la gestion des métiers et des compétences et d’être ainsi un outil d’aide à la décision pour l’ensemble des acteurs de la santé. Dans ce cadre l’étude répond à 4 objectifs :

·           Suivre l’évolution des emplois (dimension quantitative) dans la FPH

·           Repérer l’évolution des métiers et des qualifications

·           Recenser les métiers nouveaux et leurs caractéristiques

·           Contribuer au développement d’une stratégie de gestion prévisionnelle et prospective

1. Le déroulement de l’étude

L’étude s’est déroulée en trois phases.

La première phase a consisté à identifier, caractériser et classifier des facteurs d’évolution susceptibles d’avoir un impact sur les métiers, au sens large : évolution du contenu des métiers, des modes de coopération entre professionnels, émergence de nouvelles compétences, émergence de nouveaux métiers ou de nouvelles fonctions, etc.

La seconde phase s’est concentrée sur les impacts eux-mêmes. Il s’agissait de distinguer les métiers les plus impactés par les facteurs d’évolution désignés lors de la première phase.

La troisième phase a porté sur la qualification précise des impacts sur les métiers désignés comme les plus impactés. Elle concerne les dix premiers métiers identifiés dans la deuxième phase. L’analyse prospective de l’évolution de ces 10 métiers débouche sur la rédaction d’une monographie pour chacun des métiers ou groupes de métiers.

2. L’identification des facteurs d’évolution

La première phase de l’étude prospective sur les métiers de la FPH a consisté en l’analyse de documents relatifs au monde sanitaire, social et médico-social, la réalisation d’une série d’entretiens en face à face ou téléphoniques auprès d’experts du monde sanitaire et la tenue de huit groupes focus thématiques, qui ont réuni des professionnels du monde de la santé.

Cette méthodologie a permis d’identifier et de qualifier les principaux changements ou évolutions probables qui vont avoir un impact sur le secteur hospitalier et ses métiers. 10 facteurs d’évolution principaux ont été mis en avant :

·           L’évolution démographique

·           L’évolution de la demande des usagers

·           L’évolution de l’organisation de l’offre de soins

·           L’évolution des pratiques de soins

·           L’évolution des technologies médicales

·           L’évolution médico-économique

·           L’évolution de l’organisation interne et du management

·           L’évolution technologique de la fonction de support technique

·           L’évolution des exigences réglementaires et normatives

·           L’évolution du système de formation initiale et continue

3.          Le choix des métiers les plus sensibles à l’évolution

La seconde phase de l’étude a consisté à identifier les métiers les plus sensibles aux évolutions identifiées lors de la première phase. Pour ce faire deux groupes de travail, réunissant des personnes ressources identifiées comme expertes, ont été constitués. Il a été possible de dresser une liste hiérarchisée des métiers les plus impactés. Ce sont les métiers en rupture forte, ceux requérant de nouvelles compétences, ceux dont la gestion des effectifs devrait poser problème, ou encore les métiers émergents.

4. L’étude des métiers sensibles

A la suite de ces travaux l’Observatoire national des emplois et des métiers de la FPH (ONEMFPH) a déterminé un groupe de 10 métiers les plus sensibles et stratégiques à étudier :

·           Les métiers du soin :

-         aide-soignant, aide médico-psychologique, auxiliaire de puériculture 

-         groupe infirmier

-         manipulateur en électroradiologie

·           Les métiers administratifs en sphère clinique :

-         cadre administratif de pôle 

-         secrétaire médicale

-         technicien d’information médicale

·           Les métiers de support :

-         acheteur

-         contrôleur de gestion

-         responsable de système d’information

 

Une méthodologie comprenant plusieurs travaux a été mise en œuvre pour étudier ces métiers : une enquête auprès d’un panel de 17 établissements sélectionnés pour leur diversité de situation géographique, de taille et d’activité ; une analyse documentaire ; des entretiens complémentaires et la tenue de « groupe métiers » réunissant des professionnels et personnalité sur chacun des dix métiers ou groupes de métiers à l’étude.

Ce travail a permis l’élaboration d’une monographie pour chacun des 10 métiers ou groupes de métiers et l’identification et l’analyse des points clés transversaux à l’ensemble des métiers suivants :

·           Les grandes mutations de la FPH à accompagner :

-         la coordination de la prise en charge dans et hors les murs

-         la réussite de la nouvelle gouvernance

-         la recherche de l’efficience

-         la réussite du déploiement du système d’information hospitalier et de communication (SIHC)

·           Une nouvelle manière de travailler dans la FPH :

-         de la gestion de projet au pilotage du changement

-         la coopération mieux organisée entre personnels soignants

-         le développement des fonctions et compétences transversales de plus en plus partagées

-         la mutualisation des moyens, compétences et pratiques

·           Des nouvelles pratiques de gestion des ressources humaines dans la FPH :

-         une meilleure articulation entre la formation initiale et l’activité du métier

-         la professionnalisation des métiers et l’adaptation aux postes

-         vers une organisation de plus en plus apprenante

-         la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

 
Liens

Etude prospective des métiers sensibles de la fonction hospitalière

Tome 1 – Facteurs d’évolution probables à moyens et long terme dans les champs sanitaire, social et médico-social publics

Tome 2 – Monographies de 10 métiers et groupes de métiers sensibles