Etude réalisée par POLLEN Conseil 

Branche du Golf

Enquête sur les métiers et les besoins en formation

2009

Nous présentons ici une synthèse de l'étude disponible auprès de l'observatoire de la branche.

La commission paritaire observatoire et le commission paritaire nationale emploi formation (CPNEF) ont décidé de mettre en œuvre une enquête de panel auprès d’établissements de golf. Il s’agissait de permettre à l’Observatoire des métiers du Golf de réaliser une première enquête auprès d’un panel d’établissements, puis de solliciter périodiquement ce panel, dans le cadre de travaux susceptibles d’éclairer les politiques sociales de la branche. La première enquête de panel visait à obtenir des informations sur les établissements de golf sur les thèmes suivants : activités des établissements, politique de ressources humaines, répartition des effectifs par type de contrat et conditions de travail, répartition des effectifs par métier, etc. L’un des objectifs était également de collecter des informations par métier.

Les informations ont été collectées sur la base d’entretiens auprès de personnes ressources, portant sur les facteurs d’évolution touchant le secteur et les principaux enjeux en termes de ressources humaines, et d’entretiens auprès d’un panel de 59 établissements, réalisés en face-à-face ou par téléphone.

1. Les 4 types d’établissements de la branche

Parmi les établissements de golf enquêtés, 37% appartiennent à un groupe ou réseau de la branche et 82% appliquent la convention collective nationale du golf.

Les éléments recueillis lors de l’enquête permettent de définir 4 types d’établissements de la branche :

·         les petits golfs à activités complémentaires réduites. Les structures de 9 trous et moins prédominent. Il s’agit à 46% de golfs commerciaux, appartenant rarement à un groupe ou un réseau. Ces établissements proposent des activités golfiques de base, sans développer d’activités complémentaires. Ce sont les golf qui ont le plus recours à l’externalisation des activités golfiques.

·         les golfs de taille moyenne à offre de services complémentaires diversifiée. Les deux tiers de ces golfs disposent de 18 à 27 trous. Il s’agit d’établissement ayant bien développé l’offre de service complémentaire ; ces activités sont relativement peu externalisées. Il s’agit surtout de sociétés commerciales.

·         les golfs de taille moyenne centrés sur l’activité golfique. Les trois quarts proposent 19 à 27 trous. Ils offrent moins de services complémentaires que les golfs de type 2 ; ces activités sont très largement externalisées. Les sociétés commerciales prédominent mais les associations demeurent nombreuses (29%). Le chiffre d’affaire de ces golfs repose en grande partie sur une clientèle fidélisée, les cotisations et abonnements représentant sa principale source.

·         les grands golfs à offre intégralement diversifiée. Il s’agit essentiellement de structures commerciales appartenant à un groupe ou réseau. Leur offre de service est diversifiée, aussi bien pour les services golfiques que pour les services complémentaires. Ces services sont davantage assurés en interne.  

2. Analyse des métiers : la prédominance du personnel de terrain

L’enquête, qui portait sur 59 établissements, a permis de recenser 786 salariés. Une extrapolation quantitative a pu être réalisée et estime les effectifs de la branche à près de 8000 salariés.

Le taux de formes particulières d’emploi dans la branche (14%) est supérieur à la moyenne nationale (12,1%). L’emploi est très masculin et les femmes sont majoritaires dans l’emploi à temps partiel.

Les modalités de recrutement les plus utilisés sont le réseau professionnel, l’ANPE, le réseau personnel et les candidatures spontanées.

Le cœur de la structure d’emploi de la branche est constitué par cinq familles de métiers : terrain, enseignement, accueil-vente, parcours, direction. C’est le personnel de terrain qui prédomine largement dans les effectifs (36% de l’effectif total). Il faut souligner que les frontières entre les différentes familles de métiers sont poreuses, il faut donc les analyser en parallèle. Plus de la moitié des enseignants sont indépendants et non pas salariés.

Les cinq familles sont composées de métiers spécifiques.

La branche du golf se distingue par le recours à un encadrement intermédiaire diffus : des salariés font fonction de cadres intermédiaires sans que cela ne soit reconnu formellement. Cela implique une polyvalence des salariés qui représente un enjeu important en termes de formation.

16% des salariés des établissements enquêtés ont eu accès à une formation en 2007. Les formations pour le personnel de terrain et les formations d’accueil et vente prédominent.