Résultats du Programme d'étude "Gestion des Ressources Humaines Demain"

bouton4.gif (979 octets) Sommaire des résultats

bouton4.gif (979 octets) Informations générales

bouton4.gif (979 octets) Donner votre contribution

MUTATION ORGANISATIONNELLE

Définitions - Analyse - Pour en savoir plus - Bibliographie - Sites internet

Définitions

Par mutation organisationnelle, on désigne l’ensemble des changements qu’ont pu connaître ces dernières années,les entreprises, grandes ou petites, dans tous les secteurs d'activité.

Il peut s’agir d'une démarche qualité, d'une évolution technologique (le plus souvent dans le domaine de l'informatique et les télécommunications), d’évolutions des structures (achat, fusion...), de contraintes réglementaires nouvelles (essentiellement l'ARTT, l'Euro), tous ces changement induisant une évolution dans la manière même de travailler, à son poste de travail et entre les personnes.

Ces changements dans la manière de travailller correspondent donc à une mutation organisationnelle qui touche de fait l'organisation du travail dans toutes ses dimensions. Ils affectent tous les types d'entreprises et toutes les fonctions de l'entreprise, aussi parle-t-on également de "mutation organisationnelle généralisée".

 

Analyse

Mutations organisationnelles et Compétences des DRH

En réponse aux impératifs d’adaptabilité des structures au marché, le développement de l’externalisation et de la sous-traitance apparaît comme une tendance de fond, irréversible pour les années à venir.

Cette évolution entraîne de grandes conséquences, individuelles sur le déroulement des carrières, et collectives sur l’emploi.

Même s’ils n’ont pas d’impact majeur sur l’évolution des effectifs, les changements organisationnels modifient l’évolution de la structure des emplois au détriment les emplois les moins qualifiés.

Il faut donc pour les DRH anticiper cela et prévoir des plans de formation du personnel ou des plans de recrutement de main d’œuvre qualifiée, l’un n’excluant pas l’autre.

Les mutations organisationnelles imposent de penser l’organisation de façons différentes. Selon Jean-René FOURTOU, PDG de Rhône Poulenc, " hier organiser signifiait mettre de l’ordre, aujourd’hui organiser signifie mettre de la vie ".

Dans cette optique les DRH ont un rôle stratégique à jouer et un rôle qui ne peut se sous-traiter à la différence de la paie, de la gestion des couvertures sociales, du contentieux du travail : ils doivent s’attacher en priorité aux hommes et détecter leurs compétences. Mission qu’ils assurent d’autant mieux qu’ils redeviennent des acteurs de terrain au contact des salariés.

Les DRH doivent aussi s’adapter eux-mêmes aux mutations (cf fiches NTIC, ARTT, Nouvelles formes d’emploi).

 

Pour en savoir plus
bouton5.gif (979 octets) Chantiers en cours nécessitant de nouvelles compétences : évolutions organisationelles :
Diaporama 15
bouton5.gif (979 octets) Prospectives : mutations organisationnelles généralisées :
Diaporama 21
bouton5.gif (979 octets) Axes stratégiques : les RRH acteur de la mutation organisationnelle :
Diaporama 23
bouton5.gif (979 octets) Les facteursexternes d'évolution économique : évolution de l'organisation :
Synthèse
bouton5.gif (979 octets) - Les connaissances nécessaires pour exercer la fonction personnel et pour l'exercice des responsabilités des encadrants
- Les nouvelles compétences nécessaires pour les chantiers en cours ou à venir :
Enquête Nationale
Références bibliographiques
bouton5.gif (979 octets) GREENAN Nathalie, (Août 1996), Progès technique et changements organisationnels : leur impact sur l'emploi et les qualifications in Revue Economie et Statistique n°298 p35-44
bouton5.gif (979 octets) MAHE de BOISLANDELLE Henri (1998), Dictionnaire de gestion, vocabulaire, concpet, outils, Ed. Economica, Paris